Message d'erreur

Deprecated function : Methods with the same name as their class will not be constructors in a future version of PHP; views_many_to_one_helper has a deprecated constructor dans require_once() (ligne 113 dans /home/leslaborss/desformes/www/sites/all/modules/contrib/dev/ctools/ctools.module).

"thinking together"

Thinking Together, An E-mail Exchange and All That Jazz
Howard Becker et Robert Faulkner
Livre en anglais, édité par Questions Théoriques - octobre 2013
Textes rassemblés par Dianne Hagaman, préface de Franck Leibovici (télécharger)

Deux sociologues et musiciens de jazz patentés, Robert Faulkner et Howard Becker, discutent par voie électronique d'une activité qui occupe une part importante de leur vie: la musique. En vertu de la technologie employée, des échanges d'emails, chaque étape de la construction de leur pensée, les fausses pistes comme les idées fécondes, se voit inscrite, matérialisée. Aussi, quand, en 2010, Franck Leibovici les invite à contribuer à une enquête visant à lier, dans de nouvelles représentations, pratiques et «formes de vie», c’est leur correspondance que Becker et Faulkner choisissent de lui adresser.

En même temps que l’enregistrement complet d’une collaboration scientifique, la publication de cet échange rend publique une image détaillées de ce que l’on appelle parfois «processus créatif». L'écriture d'enquête ne consiste pas seulement à mettre bout à bout des chaînons d'idées rationnelles (ainsi que le format traditionnel de l'article scientifique tend à le faire croire): elle combine, de façon plus ou moins complexe, des récits d'expériences passées, des jeux de mot, des anecdotes, des souvenirs, des arguments puisés par analogie dans d'autres contextes. Nous sommes ici avant le grand lissage.


Ce livre est une contribution au projet artistique (des formes de vie), une écologie des pratiques artistiques, Paris, 2011-2012, par Franck Leibovici aux Laboratoires d'Aubervilliers. Co-édité par Questions Théoriques, avec le soutien de la FNAGP, de la Maison rouge et du Fonds de dotation agnès b.